Posted on juin 9th, 2009 by Jean Louis Frechin

0 Comments

Vers l’invention d’une nouvelle conception – distribution – fabrication. Réflexions d’ici, à partir de quelques articles intéressants sur les nouveaux enjeux du design. 

 Nouveaux Objets, nouvelles conceptions, nouveau monde industriel

WaazAl -Nodesign 2008

Le design numérique est le champ des possibles du numérique. Apres le temps du software, des interfaces, des interactions et des services, ce nouveau design s’attache désormais a transformer les confitions d’existence des objets, leurs rôles, leurs conditions de fabrication et de distribution.

Le design est donc au cœur des enjeux de l’époque comme nous le rappelle Bruce Sterling. Le champs des possibles est autour de nous.

Le service et les produits se rejoignent, les atomes et les pixels forment ainsi désormais les nouveaux objets contemporains qui rassemble en leur sein: conceptions, fabrications et distributions.
Le mariage de technologies, de lieu de productions et d’inventions rapides et participatives peuvent investir l’espace entre la technique lourde, les innovateurs agiles et les usages. C’est un enjeu. Neil Gershenfeld propose ainsi le concept de « Fin du Mit » (joli jeu de mot en Français) pour le concept de FabLab. L’industrie et les laboratoires de recherches classiques sont également remis en question et convoqués dans ces mutations.

Ces réflexions stimulantes viennent d’outre atlantique. Sommes nous définitivement ailleurs en France. Je ne le crois pas. Les projets montrés lors des 10 ans de l’Atelier de Design Numérique de l’Ensci, proposent et illustrent ces mutations globales mais également les ancrent dans une histoire et une esthétique spécifique.

Comme l’évoque Paola Antonelli, la notion de produit fini est obsolète. Mac Luhan ne nous disait-il pas, « Quand c’est fini, vous êtes mort »
Comment alors penser ce « design après le design ». Les finalités, l’esthétique et la forme de ces organisations, ainsi que de leurs productions sont également, je crois un enjeu majeur et nécessaire en Europe, si l’on veut faire symbole, adoption et s’inscrire dans notre culture et notre histoire. Comment lui donner forme et le montrer. Comment inventer ces esthétiques nouvelles. C’est un défi à la hauteur de celui du Bauhaus qui nous attends. Allons-y……….

Sur le sujet l’article de Bruce Sterling est un défi.
Industrial design is dematerializing and spreading through social networks »  « What is important now is the production of ideas: The poles have become lighter and more immaterial, having rid themselves of much of the baggage of material production. The geography of design has transformed; systems are now built around schools rather than industry….

Bruce Sterling: industrial design is dematerializing and spreading through social networks
Neil Gershenfled: On the Futur of invention
Paola Antonelli: A new map of design

Partager et diffuser
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Posterous
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Tumblr
  • Twitter
  • viadeo FR
  • Wikio FR
, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Be the first to start a conversation

Leave a Reply