Electrosound, du Lab au Danceflooor

Exposition sur la musique électronique à la Fondation EDF
L’exposition ElectroSound  propose de tracer le fil d’une histoire qui a vu l’électricité, l’électronique puis l’informatique investir le champ musical, jusqu’à donner naissance à un mouvement culturel majeur, que l’on nomme aujourd’hui « electro ». La musique est précurseur. Elle constitue un laboratoire d’innovation sociale, artistique et technologique. Elle a toujours entretenu des rapports précoces et fondateurs avec les technologies de son époque, qu’il s’agisse de l’invention des Ondes Martenot vers 1930, du renouvellement du rock grâce au synthétiseur, de la révolution du home studio à travers l’ordinateur personnel, de la démocratisation des logiciels de composition ou de la diversité et la créativité actuelle des nouveaux instruments. La musique a été la première forme d’art à exploiter le potentiel de l’ordinateur, une machine universelle qui, libérant les artistes d’un point de vue créatif, technique et économique, a favorisé et fait naître cette culture spécifique. Au-delà des instruments et des technologies, cette culture se révèle également à travers les objets par lesquels nous écoutons la musique, objets iconiques, chargés de souvenirs, qui parlent de nos usages, comme le Teppaz, la boombox, le walkman ou l’éternelle platine vinyle. De la musique savante à la dance music, des laboratoires de recherche de l’après-guerre jusqu’au triomphe actuel des festivals electros, en passant par les musiques planantes des années 1970 et la pop synthétique des années 1980, cette exposition explore la manière dont les instruments, les technologies, les ingénieurs et les artistes de la musique électronique ont façonné notre culture, notre imaginaire, nos plaisirs, ou peut-être tout simplement nos vies. 

Commissariat et scénographie :
Jean-Louis Frechin et Uros Petrevski


Commissariat associé et direction scientifique :
Jean-Yves Leloup

Assistance à la scénographie :
Loïc Le Guen et l’équipe Nodesign

Signalétique :
Encore Studio

Installations interactives :
Figs et Anabole

Réalisation vidéo :
Angelo Chiacchio, Antoine Frechin, Laura Frechin

Mise en lumière :
Alexis Quinet.

CLIENT
Fondation EDF
INTERVENTION
Editorial, scénographie, signalétique, vidéo.
ANNée
2016

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website.