COLOOP

SEQUENCER COLLECTIF CONNECTÉ
Partenaire
ANR, IRCAM
Intervention
Objet, Interface
Année
2017
Lieu
Paris

Coloop est le premier séquenceur collectif connecté.

Véritable ghettoblaster du XXI siècle, Coloop est à la fois un instrument capable de composer, de mémoriser et d’exécuter des sons échantillonnés ou des instruments de musique électronique et un puissant appareil de diffusion sonore. Huit personnes se mettent autour de l’objet, dansent, composent et jouent de la musique ensemble, via l’application web de leurs smartphones.
Issu du projet CoSiMa (ANR), Coloop s’inscrit dans le puissant mouvement qui, ces dix dernières années, a vu évoluer les médias et les instruments dans leur relation aux utilisateurs et leur environnement, avec l’émergence des interfaces tangibles, de la réalité augmentée et du web ambiant. Son objectif est d’explorer cette nouvelle relation à travers des interfaces inédites et des outils de création collaboratifs, basés sur les dernières technologies mobiles et web.
cosima.ircam.fr

Plusieurs scénarios d'utilisations, compatible avec tous les smartphones

Coloop propose plusieurs scénario d'utilisations, et chacun de ses scénarios fait intervenir le smartphone de l'utilisateur avec une interaction particulière.
Pour l'utiliser, il n'y a pas besoin d'application car tout se fait grâce au navigateur web du téléphone, ce qui permet à n'importe qui disposant d'un smartphone de l'utiliser.
Par ses différents scénarios, le puzzle, le séquenceur, le beat Coloop transforme un appareil de diffusion issu de la culture des musiques populaires noires américaines : le ghettoblaster, en instrument collectif et interactif. Cet enjeu de passage d’objet de diffusion à des objets de production et de coproduction ensemble s’inscrit dans les enjeux les plus profonds de la recherche en interaction, de l’empowerment et d’objet permettant a leurs utilisateurs de créer. L’histoire de la musique électronique est à ce titre précurseur de toutes les évolutions de l’interaction depuis plus de 50 ans. Ici, nous avons un objet qui n’existe pleinement que s’il est partagé.

Optimiser l'encombrement le tout en améliorant les capacités acoustiques.

Ce projet, deuxième étape de notre relation avec l’Ircam, nous a permis de compléter notre « maîtrise du projet » dans des secteurs dépassant le cadre classique du design produit.
Nous montons 8 enceintes sur un cylindre, chacune s'occupant alors d'une piste sonore. Ce montage donne un véritable son à 360° qui n'a pas besoin d'être simulé. Mais dû au choix de hauts-parleurs au spectre sonore le plus large possible, les basses fréquences n'étaient pas aussi puissantes que nous le souhaitions. Ne pouvant nous y résoudre, nous avons conçu, grâce au savoir-faire de l'Ircam un système acoustique qui amplifie naturellement les basses sans avoir recours à un caisson de basse.

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website.