Ephemera – Un projet d’anthropologie active

Angelo Chiacchio de NoDesign commence son projet pour raconter les lieux les plus fragiles au monde avec le regard d’un designer.

Fin janvier 2018 Angelo Chiacchio de NoDesign a débuté le projet Ephemera, un parcours de 300 jours pour raconter les choses les plus fragiles de notre planète et observer la diversité du monde avec le regard d’un designer.

« J’ai ressenti le besoin d’expérimenter intimement la relation de l’Homme avec la Terre et de la raconter avec les outils de l’image et du design. Cela ne sera pas seulement une expérience qui changera ma vie, mais aussi une occasion de témoigner de la diversité du monde et produire des documents pour la postérité. »

Pendant le prochains mois Angelo va partager avec nous ses notes de designer sur les phénomènes qu’il va observer au fur et mesure de son parcours autour du monde. Usages, pratiques, identités.

 

Un laboratoire mobile

Ce projet est d’abord une occasion pour repousser les limites de la créativité mobile: produire du contenu de qualité en voyageant en solitaire avec des outils numérique mobiles et portables.

Mais Ephemera est surtout un terrain d’exploration des possibles du Design dans la proposition de solutions capables, dans un premier temps, d’illustrer avec les outils numériques les enjeux de ces lieux et ces communautés en danger et, en suite, de les aider à se servir de la technologie pour améliorer leur condition actuelle et peut-être sauver leur avenir.

 

Suivre le projet

Le projet sera également partagé en direct sur les réseaux sociaux pendant les 300 jours de voyage. Vous pourrez le suivre sur Facebook, Instagram, Twitter et Youtube.

http://www.facebook.com/ephemeradoc

http://instagram.com/ephemeradoc

https://www.youtube.com/channel/UCFb_f3GYNBNR100S81pc11Q

En savoir plus (http://www.ephemera.life/fr/)

We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website.